Le bien-être au travail

Ozénie le logiciel de facturation certifié


Article écrit par Julie

mis à jour le 1er juillet 2022


Bien-être et Travail sont-ils conciliables ?

Aujourd’hui, les entreprises auraient tout à y gagner.

Elles sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses à s’en soucier. 

 

Par où commencer ? 

 

Construire une politique de bien-être au travail permet à la fois de réduire les risques psychosociaux et d'agir sur le climat et la motivation collective.

 

La notion de bien-être au travail fait référence à un sentiment général de satisfaction et d’épanouissement. 

Cela a des conséquences physiques, psychologiques et émotionnelles qui se répercutent directement sur leur efficacité dans l’entreprise.

 

Le bien-être au travail, ok, mais concrètement, c’est quoi ?

 

On parle de bien-être au travail pour caractériser la bonne qualité de vie des salariés au sein de leur entreprise. Cela peut être séparé en deux catégories :

 

  • Le bien-être physique, dans les locaux de l’entreprise et à son poste de travail (Luminosité, tranquillité, équipements, température, aménagements d’espace de pause…etc).
  • Le bien-être psychologique, caractérisé par une ambiance de travail agréable (bonne entente générale, management bienveillant, etc.)

 

😏 Et c'est à ce moment précis que j’en profite pour vous rappeler qu’OZénie est l’outil idéal pour une gestion sereine de l’activité de chacun. Pensez bien-être, utilisez OZénie ! www.ozenie.fr

 

L’impact du bien-être sur la productivité et la performance des salariés.

 

Une bonne qualité de vie au travail favorise l'investissement, la motivation et contribue à créer une ambiance agréable. 

Le bien-être professionnel est individuel, mais aussi collectif

Cela se ressent au niveau du fonctionnement et des performances de l’entreprise. Les employés sont plus épanouis, plus efficaces et l'entreprise est plus compétitive. 

 

Les risques de maladie professionnelle et d’absentéisme des salariés.

 

Le bien-être et l’absentéisme au travail sont étroitement liés.

En effet, un salarié qui se sent moins bien à plus de chance de développer du stress ou de l’anxiété.

Il est nécessaire et important de lutter contre ses facteurs négatifs dont les conséquences peuvent lourdement impacter l’entreprise.

Il est par exemple important de disposer d’équipements ergonomiques et d’outils optimisés.

 

Le bien-être est la clé de la motivation et de l'implication au travail

 

Il est important de commencer sa journée de travail sereinement. Se sentir utile, intégré et reconnu par le reste de son équipe.❤️

 

Aborder les pauses ou les moments de repos avec plaisir peut amener à une telle créativité

Une personne investie dans son job va peut-être réfléchir lors de ces précieux moments à la façon de solutionner un problème, ou même entrevoir de nouveaux projets ou objectifs.

 

C’est de plus en plus clair non ?

 

Un salarié heureux peut être plus impliqué, créatif et efficace. Et ce, de manière complètement naturelle.

De plus, un salarié dans cet état d’esprit aura généralement tendance à propager sur le groupe sa bonne humeur et à amener une tendance à la collaboration.

 

Le bien-être au travail favorise également… La confiance !

 

Oui, c’est prouvé.

 

Le bien-être au travail favorise les échanges et la bonne entente, et donc la confiance.

Et quoi de plus grisant que de voir son équipe communiquer de manière positive et productive ?

 

Un environnement serein autour de la communication permet d’entretenir une relation de confiance avec son manager.

 

L’impact direct se fera ressentir en cas de difficultés. Dans ces moments-là, chacun est plus à même de faire remonter un problème, en discuter ouvertement pour ne pas laisser une situation problématique s’envenimer.

 

Et ça, c’est quand même génial non ? 😇

 

Mais il faut aussi comprendre que des responsables à l’écoute, capables de faire preuve d’un minimum de souplesse et d’adaptation dans la vie professionnelle, gagnent en retour une équipe épanouie et soudée.

 

C’est du donnant-donnant. 

Lorsque l’employé se sent considéré et respecté par ses collègues et sa hiérarchie, qui nous permettent de concilier vie pro et perso sur quelques arrangements d’horaires par exemple, on est plus facilement prêt à donner un coup de main imprévu.

 

Le bien-être au travail, un retour positif sur le long terme ? 

 

La meilleure méthode pour que les bons éléments ne partent pas chez la concurrence, et de manière plus générale pour fidéliser ses salariés reste de se soucier de leur bien-être.

 

Soyons honnête, un poste pour lequel on s’ennuie ou qui ne nous motive plus est la pire des expériences.

Il est de plus en plus fréquent de voir les gens oser tout plaquer pour aller chercher un nouveau poste dans une autre entreprise. 

 

Et pour aller même plus loin, il faut savoir que les nouvelles générations placent souvent l’ambiance d’une entreprise avant le salaire ou le poste.

 

Alors autant réfléchir et négocier de nouvelles fonctions ou une promotion. 

Cette façon de traiter ses employés sera extrêmement bénéfique, et l’image de marque de l’entreprise va se dessiner peu à peu.

 

Par la suite, il sera beaucoup plus simple de recruter des profils intéressants.

 

Deux étapes à respecter pour  l’approche bien-être au travail

 

Dans un premier temps, il est nécessaire de recueillir le ressenti des salariés sur les situations problématiques et sources de tensions. 

Pour ensuite, échanger avec les concernés en orientant le débat sur la résolution de ces situations.

 

• D’abord, mener une prévention de base.

 

Il s'agit d'identifier et d’éliminer les sources de stress intense.

L’objectif est d’anticiper les problèmes avant leur apparition. Pour cela, un manager doit être attentif à la baisse de productivité de son collaborateur, ainsi qu’à son isolement soudain par rapport au groupe. Ce sont les premiers signes qui doivent l'alerter et lui permettre d’engager la conversation avec le concerné pour identifier la raison de son mal-être.

Dans l'idée, bien sûr, de l’accompagner dans la recherche d’une solution.

 

• Ensuite, mener une prévention plus approfondie. 

 

Cette étape vise à diminuer les risques psychosociaux sur un employé présentant déjà des symptômes.

Si l’étape précédente n’a pas donné de résultats probants, le manager ou le RH doit agir afin de prendre la situation en main avant que les choses ne s’aggravent. Il est par exemple possible de proposer au salarié de rencontrer un professionnel de la santé, c'est-à-dire une personne neutre à l'entreprise à même de l’aider et l’écouter.

 

Comment assurer le bien-être au travail ?

 

Nous vous livrons aujourd’hui quelques pistes d’amélioration pour le bien-être de vos salariés et collaborateurs.

Voici quelques idées pour améliorer le bien-être de vos salariés :

 

L’organisation des locaux :

  • Vérifier que les bureaux soient lumineux et/ou bien éclairés 
  • Être attentif au confort des salariés à leur poste, avec un bureau et un fauteuil adaptés.
  • Les salariés doivent avoir accès à des bureaux fermés lorsqu’ils ont besoin de calme. Cela concerne surtout les open-space.
  • Les équipements communs sont importants. Il faut veiller non seulement à en disposer, mais aussi à les rendre accueillants.

 

La cohésion d’équipe et l’organisation du management : 

  • Adopter un management bienveillant et positif.
  • Veiller à l’esprit d’équipe des salariés.
  • Être attentif aux aspirations de chacun (dans la mesure du raisonnable) afin de leur attribuer des tâches et fonctions en adéquation.
  • Être capable d’un minimum de flexibilité sur les horaires et le télétravail. Nous sommes tous au courant qu’il faut mener de front la vie personnelle et la vie professionnelle, alors autant œuvrer ensemble en ce sens.
  • Apporter de la reconnaissance pour le travail fourni par vos salariés.

 

💡 Idée: Et si vous commenciez par recueillir l’avis et les idées de vos collaborateurs à l’aide d’un questionnaire ? ( Non-obligatoire, évidemment…sinon reprenez cet article du début, vous avez dû louper un truc 😅)

 

En conclusion, le bien-être au travail est une vraie révolution.

 

Se préoccuper du bien-être de ses salariés n'est donc plus une option : c'est une nécessité ! 

Le mal-être au travail n’est pas anodin et présente de nombreux risques pour le salarié comme pour l’entreprise : mauvais résultats, maladies, absentéisme, burn-out, etc.

Bon à savoir : la protection de la santé et de la sécurité mentale et physique des salariés est un devoir et une obligation de l’employeur.

 

Le bien-être de vos employés vous tient à cœur ❤️ ? Alors c’est une bonne chose !


OZénie vous accompagne et vous informe sur l’actualité liée aux entreprises en France.
Et vous propose des solutions simples et efficaces pour la gestion de vos devis et factures. Découvrez nos offres en cliquant ici


Alors convaincu ?

Cet article vous a-t-il était utile ?